social social social
 
social social social

La faible demande ternit l'atmosphère dans le commerce de gros

21.02.2017 16:04:58

La marche des affaires s'aggrave à nouveau

Selon la dernière enquête de conjoncture du KOF pour Commerce Suisse, la marche des affaires dans le commerce de gros en Suisse s'est de nouveau dégradée. Près d'un tiers des entreprises interrogées indique une baisse des revenus, tandis qu'un quart enregistre une hausse. La baisse de la demande s'est de nouveau accélérée, elle est perçue comme un obstacle au commerce croissant. La tendance positive des trimestres précédents ne s'est pas poursuivie. Au cours des trois derniers mois, les commerçants de gros ont réduit plus rapidement leur personnel qu'au cours du trimestre précédent.



Depuis la dernière enquête de conjoncture réalisée chaque trimestre par le Centre de recherches conjoncturelles KOF de l'ETH de Zurich pour le compte de Commerce Suisse, les expectatives sur l'évolution de la marche des affaires se sont de nouveau dégradées, après l'évolution positive constatée au cours du trimestre précédent. Le solde est retombé dans la zone négative et le recul de la demande s'est de nouveau accéléré. En conséquence, l'évolution de la vente en gros est perçue de manière plus pessimiste. Le niveau des stocks continue à être trop élevé et la baisse de ces stocks s'est ralentie. Après une réduction du rythme de la destruction d'emplois au cours des derniers trimestres, celle-ci s'est nettement accélérée. Selon les prévisions, cette destruction d'emplois continuera à se renforcer à l'avenir. Les conditions-cadres économiques et politiques sont moins perçues comme des obstacles aux performances par les commerçants de gros. La demande insuffisante continue de constituer un obstacle au commerce, et ce de plus en plus. Malgré ces prévisions, les entreprises interrogées perçoivent l'avenir de la marche des affaires de manière positive dans leur majorité.
 
Les expectatives d'avenir sont moins optimistes que lors du trimestre précédent
Les commerçants en gros de biens de consommation indiquent une baisse de la demande ainsi qu'une augmentation de la destruction d'emplois par rapport à la période précédente. La prévision pour les prochains mois est d'une augmentation de la demande et des bénéfices. Le secteur de l'informatique déplore une baisse des bénéfices et il est confronté à une nette hausse des délais de livraison. La demande et la marche des affaires devraient toutefois se redresser dans un avenir proche. Dans le secteur alimentaire, la situation des bénéfices s'est sensiblement améliorée et la compétitivité continue d'être jugée comme extrêmement positive. Mais les commerçants de gros sont toutefois moins confiants dans l'avenir que lors du trimestre précédent.

Commerce Suisse conduit l'enquête sur le commerce de gros en collaboration avec le Centre de recherches conjoncturelles KOF. Elle se base sur les réponses de dirigeants de 500 entreprises participantes. Ceux-ci sont interrogés chaque trimestre à propos des tendances des affaires de leur société à l'aide d'un questionnaire standardisé.     

Contact
Kaspar Engeli, Directeur, Tél. 061 228 90 33
Andreas Steffes, Secrétaire, Tél. 061 228 90 32
 

Commerce Suisse est l'organisation faîtière du commerce qui compte 33 associations membres qui représentent 3'700 entreprises. Commerce Suisse défend une politique libérale et s'engage pour une Suisse forte. Avec 680'000 employés, le commerce est le plus grand employeur privé de Suisse. Plus de 38'000 places d'apprentissage sont offertes dans le commerce, plus qu'aucune autre branche.

Télécharger: Communiqué de presse