social social social
 
social social social

Bonnes perspectives concernant la demande et la situation du commerce

30.05.2017 09:40:48

Regain de confiance dans le commerce de gros

Les résultats de l'enquête conjoncturelle KOF actuelle du Commerce Suisse montrent une amélioration de la situation économique dans le commerce de gros en Suisse. Près d'un tiers des entreprises interrogées font état d'une augmentation des ventes de marchandises. Le niveau de rentabilité est jugé quelque peu meilleur – depuis plus de deux ans, le solde est revenu juste au-dessus de la ligne zéro. De plus, les commerçants de gros ont réduit leurs effectifs à un rythme plus lent que lors du trimestre précédent. Néanmoins, la réduction des effectifs pourrait perdurer; le futur nombre des actifs reste négatif et inchangé. 



Depuis la dernière enquête conjoncturelle réalisée à la demande du Commerce Suisse tous les trimestres par le Centre de recherches conjoncturelles de l'EPF de Zurich, les attentes concernant la future situation du commerce se sont à nouveau améliorées. Au trimestre précédent, on parlait encore d'une évolution négative. Le solde est pour la première fois depuis deux ans au-dessus de la ligne zéro. De même, après un recul de plusieurs années, la vente des marchandises en grande quantité indique une légère progression. Près d'un tiers des entreprises interrogées enregistrent une augmentation des ventes de marchandises. Environ 28% des entreprises ont dû toutefois s'accommoder d'une diminution du volume des ventes.  Dans l'ensemble, le niveau de rentabilité s'est amélioré. Pour l'avenir, la demande est également jugée plutôt positive.  Cette évolution se reflète dans l'augmentation des délais de livraison et la réduction des stocks. Les entreprises commerciales comptent en outre sur une nette augmentation des prix d'achat et une légère diminution des prix de vente. Toutefois, la réduction des effectifs se maintient.
 
Biens de consommation informatiques, durables et non durables: La demande augmente
Dans les secteurs de l'agroalimentaire, des machines et des équipements tout comme celui des commerçants de gros de matières premières agricoles transformées, la situation commerciale a été évaluée de manière beaucoup plus optimiste qu'au trimestre précédent. Toutefois, les entreprises de ces branches interrogées supposent que la demande stagnera dans les trois prochains mois. La branche informatique se comporte différemment: Ici, les entreprises annoncent une demande en nette progression; elles ont également très confiance dans la future situation commerciale. Il en va de même chez les commerçants de gros de biens de consommation durables et non durables. Ceux-ci parlent d'une augmentation de la vente des marchandises en grande quantité et s'attendent dans un futur proche à une forte augmentation de la demande. 

Le Commerce Suisse réalise le sondage Commerce de gros en collaboration avec le Centre de recherches conjoncturelles KOF. Celui-ci est basé sur les réponses de personnalités dirigeantes de près de 500 entreprises. Celles-ci ont répondu par trimestre à un questionnaire standard sur les tendances de la vie de leur entreprise.   

Contact
Kaspar Engeli, Directeur, Tél. 061 228 90 33
Andreas Steffes, Secrétaire, Tél. 061 228 90 32
 

Le Commerce Suisse est la Fédération du Commerce dont font partie 33 associations professionnelles, soit 3'700 entreprises au total. Le Commerce Suisse représente une politique libérale et celui-ci s'investit pour une Suisse forte. Avec ces 680'000 collaborateurs, le Commerce est l'employeur privé le plus important de Suisse. Plus de 38'000 places d'apprentissage sont proposées dans le commerce, aucune branche ne forme davantage d'apprentis.

Télécharger: Communiqué de presse