social social social
 
social social social

Ambiance à l'éclaircie au niveau du commerce de gros en Suisse

11.08.2017 06:00:00

Accroissement de la demande et davantage de revenus

La tendance positive du commerce de gros en Suisse se poursuit. C'est ce que montre le KOF du Commerce Suisse du mois de juillet 2017. Bien un tiers des entreprises interrogées enregistrent une demande accrue. La vente quantitative de marchandises augmente en conséquence. Les revenus s'améliorent également. Les entreprises regardent l'avenir de manière beaucoup plus optimiste qu'en ce début d'année.



L'ambiance à l'éclaircie a une incidence favorable sur la position concurrentielle du commerce de gros en Suisse. Dans le même temps, les délais de livraison ont été clairement rallongés. Plus de 30% des entreprises interrogées sortent d'une autre amélioration pour les six prochains mois. Pendant que le niveau des stocks quantitatifs a augmenté, la réduction du personnel a ralenti.
 
Une demande accrue est attendue
Les grossistes de biens de consommation durables et non durables annoncent une augmentation de la vente quantitative de marchandises. Les délais de livraison, contrairement à l'année dernière, ont été fortement rallongés. Les pronostics d'avenir sont très optimistes, étant donné que le point de départ est une hausse considérable de la demande. Même dans le secteur des produits agro-alimentaires et aliments de luxe, la vente quantitative de marchandises a augmenté. En raison d'une demande croissante, la situation des affaires est sensiblement aux éclaircies. Même pour ce qui est de la concurrence, les entreprises interrogées se voient encore mieux positionnées.
 
En dépit d'une légère opacité inspirant toutefois confiance
La situation est similaire pour les grossistes de matières premières agricoles. Ces derniers se réjouissent de la hausse de la demande et de la vente quantitative de marchandises. Dans les trois prochains mois, le nombre d'employés devrait ici encore augmenter.
 
Dans le secteur informatique en revanche, la situation des affaires s'est à nouveau légèrement détériorée. La demande a augmenté mais lentement, et la vente quantitative de marchandises a encore davantage reculé. Toutefois, les entreprises restent extrêmement optimistes en ce qui concerne la situation économique future. 

Le Commerce Suisse réalise le sondage Commerce de gros en collaboration avec le Centre de recherches conjoncturelles KOF. Celui-ci est basé sur les réponses de personnalités dirigeantes de près de 500 entreprises. Celles-ci ont répondu par trimestre à un questionnaire standard sur les tendances de la vie de leur entreprise.   

Contact
Kaspar Engeli, directeur, Tél. 061 228 90 33
Andreas Steffes, secrétaire, Tél. 061 228 90 32
 

Le Commerce Suisse est la Fédération du Commerce dont font partie 33 associations professionnelles, soit 3'700 entreprises au total. Le Commerce Suisse représente une politique libérale et celui-ci s'investit pour une Suisse forte. Avec ces 680'000 collaborateurs, le Commerce est l'employeur privé le plus important de Suisse. Plus de 38'000 places d'apprentissage sont proposées dans le commerce, aucune branche ne forme davantage d'apprentis.

Télécharger: Communiqué de presse